Votre communauté des Rives du Nouveau Bassin à Mulhouse, en quelques clics !

Accueil

Dimanche 10 juillet

15° dimanche du temps ordinaire

St Luc (10, 25-37)

« Et qui donc est mon prochain ? »

Le Bon Samaritain

Voici un exemple de « pratique » de la Parole de Dieu : J’écoute la voix du Seigneur si j’écoute la voix de mon frère qui crie vers moi et qui attend que je lui tende la main



A MEDITER EN CETTE PERIODE ESTIVALE


Prend ton temps, prends du temps pour toi, prends le temps de souffler, de prier. Calme un peu ton portable, ferme ton internet, oublie la télévision.

Cette période de vacances  te donne le temps pour vivre autrement. Sois en bien sûr, tu ne perdras pas ton temps. Il t'offre des moments pour saisir cette chance : celle de prendre à pleines mains la joie de t'arrêter au rythme d'une rencontre avec des amis et frères, au rythme de l'écoute de ton Dieu qui t'appelle.


PRIÈRE DU PAPE FRANÇOIS
POUR LE JUBILÉ EXTRAORDINAIRE DE LA MISÉRICORDE*

 

Seigneur Jésus-Christ,
toi qui nous a appris à être miséricordieux comme le Père céleste,
et nous as dit que te voir, c’est Le voir,
montre-nous ton visage, et nous serons sauvés.
Ton regard rempli d’amour a libéré Zachée et Matthieu de l’esclavage de l’argent,
la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur à travers les seules créatures ;
tu as fais pleurer Pierre après son reniement,
et promis le paradis au larron repenti.
Fais que chacun de nous écoute cette parole dite à la Samaritaine comme s’adressant à nous :
Si tu savais le don de Dieu !

Tu es le visage visible du Père invisible,
du Dieu qui manifesta sa toute-puissance par le pardon et la miséricorde :
fais que l’Eglise soit, dans le monde, ton visage visible, toi son Seigneur ressuscité dans la gloire.
Tu as voulu que tes serviteurs soient eux aussi habillés de faiblesse
pour ressentir une vraie compassion à l’égard de ceux qui sont dans l’ignorance et l’erreur :
fais que quiconque s’adresse à l’un d’eux se sente attendu, aimé, et pardonné par Dieu.

Envoie ton Esprit et consacre-nous tous de son onction
pour que le Jubilé de la Miséricorde soit une année de grâce du Seigneur,
et qu’avec un enthousiasme renouvelé,  ton Eglise annonce aux pauvres la bonne nouvelle
aux prisonniers et aux opprimés la liberté,
et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue.

Nous te le demandons par Marie, Mère de la Miséricorde,
à toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint Esprit, pour les siècles des siècles.
Amen
.